REGLEMENT DE LA COMMISSION DE SECURITE

Article 1 : composition

La sécurité est un facteur essentiel.

La première autorité lors d'une épreuve reste la direction de course qui est indépendante de l'association et qui est représentée par les membres du circuit.

Au sein de l'association, pour assurer le respect des règles, une commission de sécurité est composée, par catégorie, d'une commission de discipline et de commissaires de sécurité.
La commission de discipline est composée d'un responsable disciplinaire et de 3 à 4 commissaires disciplinaires.
Dans la mesure des ressources présentes et pour assurer l'impartialité des décisions, le collège des commissaires disciplinaires d'une catégorie ne concourent pas dans cette catégorie.

Les 2 responsables disciplinaires de la commission de sécurité sont élus par les membres du comité directeur de l'association et sont membres du Bureau.
Les commissaires disciplinaires sont élus par le responsable disciplinaire et par les membres du comité directeur de l'association et sont membres du comité directeur..

Pour assurer la sécurité en piste, des commissaires sécurité sont choisis parmi les pilotes en fonction de leur écurie selon un calendrier établi en début de saison. Cette participation est en moyenne de 2 courses par an pour chaque écurie (voir article 3).
Les écuries espoirs assurent la sécurité en piste des écuries élites et réciproquement.
Les commissaires sécurité sont assurer par les pilotes titulaires ou pilotes remplaçants officiels. Les remplaçants non officiel ne peuvent pas assurer le rôle de commissaire de sécurité (sauf cas exceptionnel préalablement validé par le comité directeur. Exemple d'un pilote qui participe depuis très longtemps aux championnats BGB mais qui n'est pas déclaré en tant que pilote remplaçant officiel)

Une écurie dont au moins deux pilotes sont membres du comité directeur ne peut être désignée comme commissaires drapeaux, sauf en cas de manque de ressources des personnes prévues.

Le non-respect de certains points entraîne une/des sanctions décrites dans l'annexe 1

Article 2 : Les rôles

Tout commissaire (disciplinaires ou sécurité) s’engage à avoir une attitude sérieuse et un comportement impartial.
A titre informatif, tous les commissaires assurent des postes en plein air. Afin d'assurer les rôles dans les meilleures conditions, les commissaires peuvent se munir des équipements de protection individuelle (casquette, lunettes de soleil, vêtement imperméable, ...).
En toute circonstance, chaque commissaire participe à la sécurité des pilotes en piste tout en assurant sa propre sécurité.
Il est important de se positionner derrière les protections du circuit ou dans des zones non dangereuses afin d’être en sécurité en cas de sortie de piste d’un concurrent.

2.1 La commission de discipline

Pendant toute la durée d'une épreuve (des inscriptions à la fin de la course), toutes fautes ou comportements dangereux sont sanctionnés par les commissaires disciplinaires. Les commissaires sont seuls juges de la gravité des fautes et des pénalités à appliquer. Leur décision sont irrévocables.

En cas de doute sur un fait non établi dans le règlement, une délibération par les membres de la commission.

Un pilote ne doit pas contester une sanction durant la course auprès de la commission de sécurité afin de ne pas les distraire. En cas de non respect de cette consigne, il est appliqué un retrait de 10 points au pilote fautif sur le championnat pilote.

2.2 Les commissaires de sécurité

Ils ont pour rôle d’assurer la sécurité physique des participants. Ils n’ont aucun pouvoir de sanctions mais sont attentifs aux comportements des pilotes sur la piste. En cas d'incident, les commissaires disciplinaires peuvent interroger les commissaires de sécurité pour analyser les causes.
De plus, les commissaires sécurité peuvent signaler aux commissaires disciplinaires tout non respect des drapeaux jaunes.

A/ horaire de convocation

La présence est obligatoire dès les essais qualificatifs. Une écurie doit envoyer au minimum 2 pilotes pour faire commissaires drapeaux.

Le non-respect de certains points entraîne une/des sanctions décrites dans l'annexe 1

B/ Positionnement du commissaire sur le circuit

Avant de se rendre à son poste sur le circuit, le commissaire doit se munir d’un drapeaux jaune qu'il récupère auprès de la commission de discipline.

Il n’est pas autorisé de se faire accompagner sur le circuit par un ami(e), épouse, mari et/ou enfant(s) qui n’est pas commissaire.
Il faut se positionner debout (et pas assis) sur le numéro de poste indiqué par les commissaires disciplinaires.

Le non-respect de certains points entraîne une/des sanctions décrites dans l'annexe 1

C/ Attitude

Le commissaire doit regarder à tout moment en direction de la piste.
La sécurité de la course et des pilotes dépend en partie de la rapidité des réactions des commissaires, de son esprit de décision et de son sang-froid. A cet effet, et pour être concentré pleinement sur la course en cours, il est demandé de ne pas utiliser son téléphone portable.

Le non-respect de certains points entraîne une/des sanctions décrites dans l'annexe 1

En cas de sortie de piste, il agite immédiatement le drapeau jaune jusqu’à ce que le kart soit reparti. Si le kart est bloqué (dans les graviers par exemple) ou qu’il a un problème mécanique et ne peut repartir, il ne faut en AUCUN CAS quitter sa position de derrière les TECPRO ou des pneus pour aider le kart à repartir en piste. Seuls le personnel du circuit et les commissaires disciplinaires sont autorisés à intervenir sous couverture du drapeau jaune. Et ce, même si celui-ci n’intervient pas rapidement.
Tant que la piste n'est pas dégagée, le drapeau jaune est agité.

2.3 Les commissaires disciplinaires

Avant de se rendre sur le circuit, il doit se munir d'un talkie-walkie qu'il récupère auprès de son responsable disciplinaire.

Le premier rôle du commissaire sécurité est de faire respecter le règlement de l’association, les consignes de sécurité et de fair-play. Les commissaires disciplinaires sont libres sur le circuit pour surveiller le déroulement d'une épreuve. Ils doivent être présents sur la zone de changement de pilote pour el contrôle des lests, positionner si besoin en entrée des stands pour le contrôle du délai imparti, et sur les bords de piste entre les postes de commissaire sécurité pour assurer la surveillance générale. Ils peuvent se déplacer vers les commissaires sécurité en cas de problème sur le poste pour recueillir des informations.

Les faits de courses sont remontés au responsable disciplinaire de la commission de sécurité de la catégorie qui prend la décision d’une sanction.

2.4 Le responsable disciplinaire

Il assume le rôle de directeur de course adjoint, en assistant le circuit.
Il organise la surveillance du déroulement d'une épreuve et du respect des règlements avec ses commissaires disciplinaires.
Il prend les sanctions nécessaires en fonction des informations remontées ou constatées.
Avant de se rendre sur le circuit, il doit se munir d'un talkie-walkie

A la fin de la course, il peut réunir les commissaires sécurité pour d’éventuelles sanctions qui n’ont pas pu être prises en compte durant la course. Le responsable disciplinaire à la commission de sécurité est seul décisionnaire définitif. En cas de décision importante, il soumet un vote aux membres du bureau sur le forum de l'organisation.
Il peut également utiliser son droit de retrait pour annuler une course s’il estime que toutes les conditions ne sont pas réunies pour assurer la parfaite sécurité des pilotes. 

Article 3 : Le calendrier des commissaires de sécurité

Attention, toute modification sur le site internet de l’association durant la saison fait office de convocation.

Commissaires ELITE pour les COURSES ESPOIR

C1 – Septembre : MRK / X-TEAM
C2 – Octobre : T&T / TEAM RACER
C3 – Novembre : AERO ROM'S / BSO
C4 – Décembre : LES FOUS DU VOLANT / RONRON RACING
C5 – Janvier : THORO TEAM / MGM RACING
C6 – Février : TEAM 911 / TEAM SQUAD
C7 – Mars : MRK / X-TEAM
C8 – Avril : T&T / TEAM RACER
C9 – Mai : SIMPSON TEAM
C10 – Juin : AERO ROM'S / BSO

Commissaires ESPOIR pour les COURSES ELITE

C1 – Septembre : MOTOR SPORT / DTM
C2 – Octobre : MOSQUITOS / FURY PILOT
C3 – Novembre : L'ESCADRILLE / FULL GAZZ
C4 – Décembre : 51 JE T'AIME / BADGERS RACING TEAM
C5 – Janvier : FUZZ TEAM / IN EXTREMIS
C6 – Février : TEAM SAQUIER / MTOR SPORT
C7 – Mars : DTM / MOSQUITOS
C8 – Avril : FURY PILOT / L'ESCADRILLE
C9 – Mai : FULL GAZZ / 51 JE T'AIME
C10 – Juin : BADGERS RACING TEAM / FUZZ TEAM

Article 4 : Les drapeaux

4.1 Signification

  • Drapeau Jaune : il avertit d’un danger sur la piste. Ralentissez et soyez attentifs en arrivant sur l’obstacle. Aucun dépassement n’est autorisé sous drapeau jaune .Ce drapeau est présenté sur le ou les postes où un danger est présent par un commissaire sécurité uniquement

  • Drapeau Rouge : il indique un arrêt de la course. Levez le pied et rentrez au stand. Ce drapeau est présenté par la direction de course uniquement.

  • Drapeau Noir & Blanc : il indique une pénalité type « stop&go » de 10 secondes quel que soit le circuit. Ce drapeau est présenté en un point unique du circuit par un commissaire disciplinaire uniquement.

Le responsable disciplinaire juge du lieu et du moment de l'application de la sanction en fonction des faits de course (voir règlement général).
En cas de sanction dans la « penalty box », le responsable disciplinaire fait signe au pilote concerné de s'arrêter. Le pilote à 3 tours pour appliquer sa pénalité.

Exemple 1 : Pénalty box sur le bord de la piste , lors d'un changement de pilote, ….)

Exemple 2 : Pour le circuit de Grimaud, ce circuit n’étant pas équipé de ligne de comptage dans les stands, et ne permettant pas de stopper un kart dasn les stands sans pénaliser les autres karts, le « stop & go » est effectué au bord de la piste dans une zone qui vous est indiquée le jour de la course.

  • Drapeau Noir : il signifie l’exclusion d’un pilote. Ce dernier rentre au stand afin que l’un des pilotes de son écurie puisse continuer la course. Cet arrêt dans les stands ne pourra être considéré comme un changement de pilote. 

  • Drapeau à damier : il signifie la fin de la course. Il est présenté au pilote en première position de la course et uniquement par la direction de course. 

Le non - respect de certains points entraîne une/des sanctions décrites dans l'annexe 1

4.2 Utilisation

Un drapeau ne doit donc pas être posé à terre ou appuyé contre le rail car en cas d’urgence, le signaleur perdra du temps pour s’en saisir. De même, le signaleur évitera de laisser flotter un drapeau au vent car cela pourrait laisser penser à un pilote, voire au signaleur d’un poste proche qu’il déploie un drapeau.

  Le drapeau doit être placé sous le bras, le tissu plié tenu par deux doigts de la main droite, l’autre main tient l’extrémité du tissu.

 

Un drapeau doit être agité suivant la forme d’un « 8 » en un grand mouvement ample pour éviter que le tissu ne s’enroule autour du manche

 


ANNEXE 1

Les sanctions

Commissaire sécurité

Présence : une pénalité de 5 points au championnat écurie est appliquée par pilote manquant à hauteur de 2 postes maximum
Non respect de la tenue de poste : le commissaire ne respectant pas sa position est sanctionné de 5 points au championnat pilote.
Vigilance : le commissaire qui utilise son téléphone est sanctionné de 5 points au championnat pilote.

Drapeaux :

Jaune :
Dépassement sous le drapeau jaune : le pilote qui double sous drapeau jaune à 1 tour pour reprendre sa position avant le drapeau même s'il s'agit d'un retardataire. Sinon => drapeau noir et blanc.

Noir & blanc :
En cas de pénalité sur le bord de piste (PENALTY BOX) Si le pilote ne respecte pas la pénalité dans les 3 tours => Drapeau noir.

Présentation dans les 3 derniers tours de course : => les 10 secondes de pénalités sont ajoutées au temps de course et détermine la nouvelle position de l'écurie + 5 places sur la prochaine grille de départ.
Si présentation du drapeau lors de la dernière course, alors la pénalité est une perte de 5 places au classement.

Drapeau Noir :
Le pilote est disqualifié + perte de 5 places sur le classement de la course

Le bureau de l’association se réunira pour déterminer d’une éventuelle sanction supplémentaire.

Dernière modification lesamedi, 08 août 2020 12:26

©2005/2020 - Réalisation / maintenance par Ayreon-Seven Communication - Site version = 4 [(r)E-naissance] 2017
                                   Adresse postale : 197 route de Duranus - 06670 Levens

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.